Accueil

logo

Bienvenue sur le site de Solidarité-Partage de Chemillé en Anjou.

L’association Solidarité-Partage a été créée en janvier 1981. Elle a donc aujourd’hui 40 ans.

Elle finance entièrement un centre infantile dans un “barrio” situé dans la banlieue de Tegucigalpa, capitale du Honduras en Amérique Centrale, depuis 1989, à la suite de l’ouragan Gilbert.

Malgré la pandémie, la vie continue.

Depuis le mois de février, chaque lundi, mercredi et vendredi le centre infantile fournit des repas aux 80 enfants inscrits. Ils viennent avec leurs boîtes en plastique qui sont remplies avec la nourriture préparée par la cuisinière et distribuée par la cuisinière et les maîtresses. Ces repas fournis permettent aux enfants et à leur famille de manger correctement un jour sur deux. Les enseignantes continuent de faire travailler les élèves à distance. Chaque semaine, elles préparent les cahiers pour que les élèves puissent travailler chez eux. Ils rapportent le travail en fin de semaine et les enseignantes corrigent les cahiers.

Pendant que nous sommes en vacances d’été, les activités du centre infantile de Los Pinos continuent malgré la pandémie. Les trois maîtresses corrigent les cahiers et préparent le travail deux fois par semaine. Il n’est toujours pas question de reprendre la classe en présence. Les vaccinations sont en retard (seulement 1.3 million de doses pour 8 millions d’habitants). L’épidémie continue et des gens du quartier meurent sans la possibilité d’être soignés.

Merci à tous nos adhérents pour leur fidélité qui nous permet de maintenir les salaires des personnels et de continuer à aider cette population de Los Pinos qui en a tant besoin.

La fête de l’indien Lempira

Comme chaque année, les enfants et le personnel de Los Pinos ont fêté l’indien Lempira. A cause de la pandémie, il n’a pas été possible de réunir, comme à l’habitude, les enfants et les parents. Aussi, les enfants, chez eux, ont créé des décorations et sont venus individuellement ou en petits groupes, déguisés en indiens. Ainsi, malgré tout, la fête a eu lieu. Le personnel déploie des trésors d’ingéniosité pour faire vivre le centre.