Distribution d’aliments

Grâce au programme mondial pour l’alimentation auquel le centre infantile de Los Pinos est inscrit, des donations d’aliments ont lieu régulièrement. C’est Aïda, la responsable du comédor qui est chargée de tenir la liste des bénéficiaires. Ce sont les familles les plus démunies du quartier avec des enfants en état de malnutrition.

Le défilé patriotique

La fête de l’indépendance est une fête très importante pour les Honduriens. Ce jour-là, le 1° septembre, il y a eu des défilés dans les rues de la capitale. Les enfants du quartier de Los Pinos ont défilé dans les rues de la colonie Kennedy qui se trouve au bas du quartier et où le terrain est plus plat, avec musique de fanfare et défile de majorettes. La télévision a interviewé Teresa et Belinda.

La fête de l’enfant

Elle a eu lieu le 10 septembre. C’est l’occasion de faire plaisir aux enfants. Les enfants ont eu droit à une pinata par section. C’est une sorte de marionette remplie de bonbons et qui est suspendue. A tour de rôle, les enfants, avec les yeux bandés, essaient de casser la marionnette jusqu’à ce que les bonbons tombent par terre. Ils peuvent alors se les partager.
Ce jour-là, le repas est un amélioré. Les parents ont participé aux frais de cette fête. Chaque enfant a reçu une balle en plastique.

Le nettoyage du centre

Teresa et les enseignantes du centre infantile sont très soucieuses de l’éducation à la propreté dans ce quartier où il n’y a pas de service public de nettoyage des rues. Le centre organise régulièrement une journée de nettoyage. Nous sommes très heureux de voir que les parents participent de plus en plus à ce genre d’activité. On sent qu’ils s’impliquent de plus en plus dans le fonctionnement.

La prévention de la dengue

La prolifération des moustiques est un gros problème au Honduras car ces insectes propagent des maladies telles que la dengue, le chikungunia, zika… qui provoquent des crises de fièvre et des douleurs dans les articulations. Dans le quartier de Los Pinos où il n’y a pas de service d’eau courante, les habitants font des réserves d’eau qui sont autant de réservoirs à moustique. Le gouvernement demande aux écoles et aux centres infantiles de faire de la prévention… C’est que le centre a fait…

L’école de Sainte-Christine

Nous sommes intervenus au mois d’avril à l’école Saint Joseph de Sainte-Christine pour présenter ce que vivent des enfants d’un pays étranger, en l’occurrence, le Honduras. Suite à cette intervention, les enfants ont participé à un repas “bol de riz”. La différence de prix avec un repas normal constitue leur participation. Cette année, beaucoup d’enfants ont accepté de faire cet effort et c’est un chèque de 200 € qui a été remis à l’association le lundi 2 juillet. Brigitte et son mari Gérard sont allés recueillir cette belle somme.