Actualités

Les activités du mois de juin

Vous pourrez voir quelques photos des activités de motricité et surtout de la fête de l’environnement « défilé del ambiante », fête qui se déroule chaque année  à la même période. Les enfants sont incités à prendre soin de la nature. C’est l’occasion pour eux de se déguiser en animal, en plante. Ensuite, ils défilent dans le quartier de Los Pinos.

 

Visite de l’attachée culturelle de l’Ambassade de France au Honduras.

Le mardi 19 juin, l’attachée culturelle de l’ambassade de France Clara ARNAUD  est venue, accompagnée de Karine BOURGOGNE, directrice du primaire au lycée franco-hondurien, rendre visite au centre infantile. Cela faisait très longtemps qu’un membre de l’ambassade s’était aventuré jusqu’au centre infantile. Cela est très important pour le centre et aussi pour nous, association. Cela montre une reconnaissance de l’action menée depuis 30 ans dans ce quartier.

 
La fête des mères au centre infantile.

Elle s’est déroulée le samedi 12 mai. C’est une fête très importante pour les parents et les enfants du centre infantile. Ce jour-là, l’espace n’est pas trop grand pour accueillir tout le monde. Pour l’occasion, José- Gabriel, le fils de Teresa est venu installer une toile au-dessus de la cour pour faire de l’ombre.

fête des mères from Solidarité-Partage on Vimeo.

 

La fête des pères.
Le lundi 19 mars, a lieu la fête des pères. C’est l’occasion d’honorer les papas du centre infantile et, pour les maîtresses, d’organiser des activités avec les élèves pour développer leur capacité à respecter des consignes, à se produire devant un public. C’est toujours une joie de regrouper les familles du quartier au sein du centre infantile.

Les activités du début d’année.

 

La rentrée des classes à Los Pinos

Cette année, la rentrée s’est effectuée avec une classe de moins au centre infantile. Une des enseignantes est partie au Etats-Unis rejoindre sa maman. Les effectifs sont les suivants

23 élèves en classe de Preparatoria 1 (GS) , 23 élèves en classe de Preparatoria 2, et 27 élèves en classe de KInder (14 GS) et 13 en classe de Preparatoria 3. Les maîtresses ont toujours à coeur de décorer les salles de classe pour accueillir les enfants dans des classes très belles. C’est Abuelo (87 ans) et Jesus qui se chargent des peintures des murs, des porte-manteaux…

La lutte contre les moustiques.

Depuis quelques jours, il y a des pluies importantes au Honduras. Dans le quartier de Los Pinos, la pluie reste dans des réservoirs de fortune, dans des pneus et favorise ainsi l’éclosion des moustiques. Ceux-ci transmettent des maladies qui, souvent, sont très dangereuses pour les enfants. Aussi, le centre de santé de la colonie envoie des employés chargés de passer partout des fumigènes sensés détruire les moustiques et leurs larves.
voyez quelques photos de la démoustication du centre infantile.

 

La fête de l’arbre

Les Honduriens sont aussi très attachés à la protection de la nature même si, dans ce pays, ce n’est pas facile. Les enfants du centre infantile y sont sensibilisés chaque année au moyen de la fête de l’arbre. C’est l’occasion de se déguiser avec des déguisements parfois surprenants et de faire également quelques activités. Voici des photos de cette fête. Pour réduire les frais, c’est le comité de parents qui a récolté les fonds auprès des familles pour payer les boissons de cette journée et d’autres frais. Nous nous réjouissons de cette prise en charge.

L’entretien du centre
Avec le groupe de l’après-midi, les enfants du centre, avec Belinda et toutes les maîtresses ont nettoyé, planté de façon à rendre le centre infantile plus agréable à vivre… Voici quelques photos de ces activités.

 

Le nettoyage du centre

Le groupe de Belinda, les enfants qui sont accueillis l’après-midi plutôt que d’être dans la rue, a procédé au nettoyage de tout le centre infantile. C’est un moyen d’éduquer à la propreté dans un quartier où il y a beaucoup de détritus dans la rue. Mais ce n’est pas si simple. Il n’y a pas de ramassage des ordures ménagères. C’est encore une fois avec la voiture qu’il faut évacuer les déchets pour les porter ensuite à la décharge qui se trouve en bas du quartier.

 

 

 

Le défilé pour fêter l’indépendance du Honduras

Le Honduras a acquis son indépendance le 15 septembre 1821. Le jour anniversaire de cet événement important pour tous les honduriens, est un jour férié; Chaque année, les écoles défilent dans les rues accompagnées par des fanfares. Ils sont tous en costume. Bien sûr, les enfants du centre de Los Pinos défilent eux aussi. Voici quelques photos de cette journée si importante.

 

 

 

 

logoBienvenue sur le site de Solidarité-Partage de Chemillé en Anjou.

L’association Solidarité-Partage a été créée en janvier 1981. Elle a donc aujourd’hui 37 ans.

Elle finance entièrement un centre infantile dans un « barrio » situé dans la banlieue de Tegucigalpa, capitale du Honduras en Amérique Centrale.

 

Actualités

 
Les activités du mois d’août 2018

Vous trouverez les photos des activités réalisées au mois d’Août. Ce sont les vacances en France mais pas au Honduras.
Les élèves du centre ont réalisé de nombreuses activités avec, une première, une participation à une sorte de congrès de sciences avec un beau résultat puisque les deux participantes ont obtenu un trophée.

aout 2018 from Solidarité-Partage on Vimeo.

 

Le nouveau 4×4 est acheté.

De novembre 2017 à janvier 2018, nous vous avions sollicités pour remplacer le véhicule 4×4 défaillant. Vous avez largement apporté votre soutien. Après beaucoup de recherches pour trouver un véhicule fiable, Teresa et Daniel ont enfin pu trouver un véhicule qui correspond à leurs attentes. Voici quelques photos.

Les objectifs.

Nourrir            Eduquer         Responsabiliser        Communiquer

nourrir

Donner un repas équilibré aux enfants qui en ont le plus besoin :

* Enfants médicalement reconnus comme dénutris
* Enfants de parents sans ressources financières

Ce service peut toutefois être adressé à d’autres personnes en contre-partie d’un service rendu …

Donner à manger aux enfants est nécessaire mais pas suffisant

eduquer

EDUQUER

Aider au développement intellectuel, affectif, social et physique des plus jeunes :

* Permettre la socialisation et l’éveil par des activités appropriées
Dans un lieu agréable, propre et adapté à leur âge.
*Éduquer les enfants à l’hygiène et à la santé.
* Préparer l’enfant à entrer en école primaire
*S’occuper plus particulièrement des enfants présentant des déficiences physiques ou intellectuelles en travaillant en lien étroit avec un organisme spécialisé TELETON.

Pour les enfants ayant dépassé l’âge scolaire (primaire) et pour les adultes :

* Constituer des groupes d’alphabétisation
* Prodiguer des conseils sur l’hygiène, les droits, la gestion, la vie quotidienne …

responsabiliser

Soutenir des projets répondant aux besoins des populations locales

* Former des adultes volontaires

* Obtenir une contrepartie pour un service offert

communiquer

Obtenir des informations sur les besoins réels des populations à aider

* Exiger des rapports financiers et moraux réguliers afin d’assurer une transparence et un suivi des actions auprès des adhérents

* Maintenir un lien régulier avec les adhérents (Journal « El Guión ») et site internet.

* Faire connaître l’Association et ses actions (interventions, soirées, …)

Lettre d’information

Nous publions régulièrement (environ une fois par trimestre) les informations qui nous proviennent du Honduras. Teresa la responsable écrit une fois par mois et nous la contactons régulièrement par Skype. Elle nous envoie très régulièrement des photos des activités réalisées au centre infantile de Los Pinos, photos que nous publions sur le site.

Voici les dernières lettres parues :

 

 

 

 

 

 

Notre action au Honduras

L’association finance totalement le centre infantile « Solidarite-Partage » dans le quartier de Los Pinos, à Tegucigalpa au Honduras.

Notre action se compose de trois parties principales :

  1. L’accueil de 100 enfants en classe préscolaire.
  2. Le repas du midi servi à certains enfants fréquentant le centre, à des enfants fréquentant l’école primaire du quartier et aussi  à des mamans seules ou à des personnes âgées sans ressources et sans famille.
  3. L’accueil d’enfants d’âge primaire ou début collège en après-midi. Ce sont des enfants dont les parents sont seuls ou émigré aux Etats-Unis et qui ont été confiés à des proches : oncle, tante, grands-parents. Ils sont souvent livrés à eux-mêmes et vivent dans la rue.